Les vacanciers français devraient dynamiser le marché CHD dans le sud de l’Hexagone

Une nouvelle étude de CGA révèle une croissance du marché dans les régions méridionales ainsi que certains changements de comportements, alors que les consommateurs recommencent à sortir manger et boire

Cette année, un tiers des consommateurs français devraient dépensé plus qu’à leur habitude durant de leurs vacances dans l’Hexagone, les régions du Sud étant les mieux placées pour en bénéficier. C’est ce que révèle une nouvelle étude de CGA, cabinet d’analyse leader du marché de la consommation hors domicile (CHD).

 

Les données de CGA montrent un déplacement des volumes de ventes CHD du nord vers le sud de la France, alors que la part de marché des régions méditerranéennes sur l’ensemble des ventes de boissons CHD a gagné 1,4 point de pourcentage entre 2019 et 2020. Le Sud-Est (+0,7 pp) et le Sud-Ouest (+0,5 pp) ont également vu leurs parts de marché augmenter, au détriment de régions telles que Paris (-2,4 pp) et le Nord (-0,5 pp).

 

Les chiffres de la réouverture des établissements à l’été 2020 suggèrent que les ventes dans les régions du Sud ont rebondi plus rapidement qu’ailleurs. En effet, tandis que sur l’ensemble du pays, les ventes de spiritueux entre juin et septembre avaient atteint 86,4 % du niveau de 2019 sur la même période, la région méditerranéenne affichait une récupération encore plus marquée à 88,7 %.

 

La part croissante des régions méridionales a des répercussions importantes sur les entreprises du marché CHD en France. Tandis que dans le reste du pays, la bière perdait 0,8 % de part de marché sur les ventes totales de boissons en 2020, en faveur des boissons sans alcool, le recul accusé dans le Sud était de 1,8 %. L’étude de CGA montre également que les spiritueux occupaient une part plus importante du marché des ventes de boissons CHD dans le Sud, soit 4,1 % contre 3,1 % dans le reste du pays. Ce résultat s’explique notamment par les performances du rhum, un alcool qui gagne en popularité dans la région. Sa part de marché sur le segment des spiritueux a en effet augmenté de 1,2 % sur la côte méditerranéenne entre 2019 et 2020, soutenue par l’engouement pour les mojitos démontré par 61,5 % des amateurs de cocktails de la région.

 

Tandis que les consommateurs dans le reste de la France étaient impatients de pouvoir retourner dans les centres-villes, avec 20,3 % d’entre eux déclarant qu’ils se rendraient plus souvent dans les établissements du centre qu’avant la crise sanitaire, les consommateurs dans le Sud étaient moins enclins à en faire autant, avec seulement 12,5 % signalant les mêmes intentions. Toutefois, les consommateurs du sud de la France semblent plus avides de découverte, avec une personne interrogée sur huit (12,3 %) souhaitant se rendre dans de nouveaux établissements—une proportion bien plus élevée que le reste du pays (8,2 %).

 

Graeme Loudon, directeur général EMEA et APAC de CGA déclare : « Durant la période estivale, alors que le marché CHD français tentera de rattraper le temps perdu, les exploitants et fournisseurs devront identifier les emplacements stratégiques pour les ventes durant ces précieux mois et réagir en conséquence. Nos données montrent que les régions méridionales sont légèrement en avance sur le reste du pays, ce qui en fait un excellent tremplin pour les lancements de produits et initiatives de marketing. Comprendre les nouveaux besoins des consommateurs et leurs préférences et àadopter une approche plus locale sur les gammes de boissons constitueront deux éléments clés pour assurer la réussite de tous dans les semaines à venir. »

 

Pour en savoir plus sur les études de consommation et de données volumétriques de CGA, et la manière dont elle peut aider les exploitants et fournisseurs à optimiser leurs stratégies commerciales et marketing, veuillez contacter Ben Krzysica at Ben.Krzysica@cgastrategy.com.

Related posts:

Share post

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Archive

Subscribe to our newsletter

Access the latest On Premise news and reports by signing up below.